Les taupes appartiennent à la famille des Talpidae et sont très communes dans toute la Grande-Bretagne, cependant, ces espèces sont rarement vues car elles passent presque toute leur vie sous terre. Sa population avant la saison de reproduction est estimée à environ 31 millions d’individus.

Description des taupes

Elles mesurent environ 14 centimètres de long et ont une queue de 2,8 centimètres. Elles possèdent une morphologie très adaptée à leur mode de vie souterraine. Une seule peut creuser son chemin à travers 14 mètres de sol en seulement une heure. La taupe a un corps cylindrique, des épaules très fortes et de larges membres antérieurs en forme de pelle avec des griffes. Son museau rose est glabre et extrêmement sensible. Leur corps est recouvert d’une fourrure douce, épaisse, noir argenté, qui cache les petits yeux. Dans certains cas, les yeux des taupes sont très couverts de fourrure et de peau. Cet état des yeux est probablement dû à une diminution graduelle de la désuétude due aussi à la sélection naturelle. Elles n’ont pas d’oreilles externes et ont une très mauvaise vue, mais au contraire, elles ont d’excellents sens de l’odorat et du toucher.

Habitats des taupes

Leurs habitats préférés sont les districts boisés vallonnés du nord et de l’ouest de l’Angleterre, du Pays de Galles et de l’Écosse. Une boule sphérique située dans le terrier au centre de leur territoire est bordée d’herbes sèches et de feuilles recueillies à la surface.

Régime des taupes

Ce sont des carnivores qui se nourrissent presque exclusivement de petits animaux invertébrés vivant sous terre, comme les vers de terre et les larves de scarabées et de mouches. La taupe peut aussi parfois attraper de petites souris à l’entrée de son terrier. Parce que leur salive contient une toxine qui peut paralyser les vers de terre, cette espèce est capable de stocker leurs proies encore vivantes pour les consommer ultérieurement. Ils construisent des « larders » souterrains spéciaux à cette fin. Les chercheurs ont découvert de tels lardons avec plus d’un millier de vers de terre en eux. Avant de manger des vers de terre, elles les tirs entre leurs pattes serrées pour forcer la terre et la saleté recueillies à sortir de l’intestin des vers.

Comportement des taupes

Les taupes dorment, se nourrissent et se reproduisent dans les tunnels. Elles apparaissent parfois au-dessus du sol au sommet d’une de leurs taupinières caractéristiques, et même dans ce cas, seule la tête et le museau rose charnu sont généralement révélés. Ces petits animaux ont un sens de l’orientation bien développé en conservant un plan mental de leur disposition complexe de tunnels souterrains. La texture uniforme de la fourrure lui permet de s’étendre dans n’importe quelle direction, ce qui facilite le retour rapide de l’animal dans les tunnels. Lorsque le sol est peu profond ou sujet aux inondations, de grandes taupinières appelées  » forteresses  » peuvent se former. Ces forteresses peuvent mesurer jusqu’à un mètre de haut et contiennent une chambre de nidification et plusieurs tunnels radiaux. Sa queue est droite et les poils de la pointe leurs donnent des informations sur leur environnement en la brossant contre le toit du tunnel. Elles creusent des terriers dans les pelouses, élevant des taupinières et tuant la pelouse, pour lesquelles elles sont parfois considérées comme des ravageurs. Ils peuvent saper les racines des plantes, causant indirectement des dommages ou la mort. Contrairement à la croyance populaire, ces bêtes ne mangent pas les racines des plantes.

Reproduction des taupes

La femelle de la taupe donne naissance à une portée par an de 2 à 7 petits. La période de gestation est de 4 semaines. Les jeunes quittent la mère vers l’âge de 5 semaines. Leur durée de vie moyenne est de 2,5 ans.

État de conservation des taupes

Aucune mesure de conservation ne vise cette espèce.