Je tenais à partager avec vous mon expérience pour l’entretien quotidien de Basil, mon chat persan de 3 ans en pleine force de l’âge et plein de vitalité.

Je savais par avance que ce type de chat me prendrais beaucoup de temps et je souhaite donc vous faire part de mes petites astuces pour un quotidien bien huilé et un persan comblé.

Le brossage quotidien

Comme vous le savez, le pelage du chat Persan a une densité largement supérieure à la moyenne. Son brossage est une véritable obligation.

Pour cette tâche je procède de la façon suivante, j’utilise en premier lieu un petit peigne en plastique avec de grands espaces entre chaque dent, que je passe doucement pour repérer les nœuds et autres anomalies, j’y vais délicatement pour ne pas lui tirer les poils. Ensuite, après avoir démêlé et orienté le poil, je le brosse toujours délicatement avec une brosse avec de longues tiges protégées par de petites boules à la pointe.

Son pelage est prêt pour la brosse à crin, cette étape me permet de lui retirer la poussière accumulée et de lui brosser le visage. Lors de ce brossage, Basil est totalement apaisé et il me le fait comprendre par son ronronnement tendre et le plissement régulier de ses yeux ronds.

Le weekend, je prends le temps de lui faire la partie finition avec une brosse métallique. Je réalise cette opération le weekend uniquement parce qu’il faut prendre son temps et faire attention à ne pas le blesser. Cette brosse me permet de rendre son poil léger et encore plus soyeux.

La santé des chats Persan

Le chat persan fait partie des races qui possède  une longévité relativement importante, en effet si vous prenez soin de votre animal de compagnie vous pouvez espérer qu’un jours ils viennent à souffler ses 18 bougies.  Cependant il faut faire attention, c’est une epèce qui peut avoir une santé fragile. C’est pour cela que vous devrait en prendre soin et surtout ne pas hésiter à prodiguer les soins nécessaires à son bien-être et à sa santé. C’est une race pour laquelle il existe plusieurs maladies spécifique, par exemple des problèmes respiratoires dû à la forme de son crâne aplati, il souffre souvent de problème de reins et de peau ainsi que des problèmes de fertilité.
Le vétérinaire peut rapidement devenir un véritable budget, avec cette race il est fortement conseillé de souscrire à une mutuelle pour chat afin de réduire considérablement les frais de santé. La majorité des mutuelles vous propose de prendre en charge 50 % des frais de vétérinaire. si vous cherchez des informations sur les mutuelles pour votre chat, je vous invite aller chercher plus d’informations sur ce site  qui possède un article détaillé et intéressant sur les mutuelles.

Les câlins réguliers

Le soir, il adore venir avec nous dans le canapé. Lui ce n’est pas pour regarder Netflix ou Danse avec les stars, c’est pour son moment câlin. Je le prends sur mes genoux et je passe d’abord ma main sur son dos pour évaluer son humeur. Parfois, il s’en va tout de suite et cela lui suffit. Et certains soirs, même assez souvent je dirais, il se met sur le dos et là je peux passer ma main tranquillement sur son ventre et au niveau de son cou, c’est un véritable moment de plénitude pour lui, on dirait qu’il vient de se faire une dose d’herbe à chat. Ces moments sont très agréables pour lui et pour moi je l’avoue. De plus, ces caresses me permettent parfois de détecter un nœud ou autre et de le dorloter.

Son régime alimentaire

Basil est un beau bébé, il pèse 4,3 kg. Bien entendu, je fais attention à ce qu’il mange parce que comme tous les Persans c’est un ventre sur pattes. En plus de ces croquettes sans céréales journalières, je lui donne régulièrement de petits morceaux de saumon ou de thon le weekend. C’est riche en protéines et il adore ça.

Pour ces croquettes, je prends la marque Purizon qu’il adore particulièrement et je dose toujours pour ne pas qu’il mange trop.

Son régime alimentaire a une incidence sur son pelage, lorsqu’il mange moins bien, je le constate lors du brossage, il a plus de nœud ou il est plus sale.

Son coin litière

Pour ce qui est de sa litière, j’ai préféré prendre une litière automatique pour m’assurer qu’il ne récupère pas de souillures dans son pelage et pour lui permettre d’avoir un coin toujours propre. J’ai choisi ce modèle aussi pour me libérer du temps pour son entretien régulier et quotidien.

Basil aime sa litière, il y va sans problème et en ressort parfois avec un ou deux grains dans les poils mais il en met pas partout contrairement à mon ancien bac où c’était vraiment un problème.

Et vous quelles sont vos astuces pour les soins quotidiens de votre persan ?